La Fibromyalgie : un état douloureux particulier

Peinture article Fibromyalgie

La Fibromyalgie : un état douloureux particulier

1. Définition

Le syndrome de Fibromyalgie (FMS) peut être défini selon les critères de classification de l’Américan College of Rheumatology (ACR) de 1990 comme un état douloureux musculo-squelettique spontané diffus bilatéral évoluant depuis plus de 3 mois associé à la présence de minimum 11 points tendinomusculaires d’examen sur 18 sites répertoriés.

2. La surprenante fixité du tableau clinique

Ce qui est tout à fait remarquable, c’est la fixité et l’unicité du tableau clinique du FMS tant chez un même patient que d’un patient par rapport à un autre quelles que soient les contrées d’un pays industrialisé.
Au-delà des fluctuations d’intensité des périodes symptomatiques et des variations de la richesse du cortège des symptômes mineurs qui a fait parler de syndrome de l’irritabilité de tout ou « irritable éverything syndrome » des anglo-saxons, la présentation clinique reste similaire, la patiente consultant pour des « douleurs partout », de la fatigue intense et troubles de la sphère psychologique (concentration, attention, humeur…)
Les troubles du sommeil par contre sont rarement mis en avant par le malade et diversement appréciés par les médecins.
L’examen en dehors des points douloureux aux sites répertoriés et des points négatifs reste remarquablement dissocié pauvre en l’absence de pathologie concomitante.

3. Les preuves du syndrome douloureux existent

Des preuves d’amplification de la perception des signaux douloureux à point de départ nociceptif existent lors d’épreuves de douleurs provoquées avec seuil douloureux abaissé lors d’enregistrements électro physiologiques.
Le PET-Scan, la TEP et l’IRM fonctionnelle cérébrale objectivent des anomalies de gestion des douleurs nociceptives et neuropathiques tant aux modes de la transmission (phénomène de sensibilisation, système spino-réticulo-thalamique), d’intégration (gestion centrale par la matrice neuronale cérébrale) que de leur modulation (substance grise périaqueducale, voies inhibitrices descendantes hypothalamo-médullaires)

4. La cause du syndrome de fibromyalgie est connue si l’on s’en tient à la stricte définition ACR 1990

Si l’on s’en tient à la stricte définition ACR 90 du syndrome de fibromyalgie qui ne tient compte que de l’aspect douleur, la cause de la Fibromyalgie est maintenant connue: il s’agit d’un syndrome douloureux par anomalie du traitement de la douleur selon RM Bennett.
La majorité des auteurs dont F Wolfe, un de ses concepteurs, s’accordent à penser qu’il faut réviser ces critères de classification davantage que de définition, dont le but initial était de permettre des études épidémiologiques sur ce syndrome mal connu et non « fourre tout ».
Anglo-saxons et Français reconnaissent qu’il faut intégrer les notions de fatigue intense et de sommeil non réparateur , insister sur le caractère diagnostic d’exclusion et ne pas occulter les critères dits mineurs.

Découvrez notre complément alimentaire :

Pilulier Fibromyalgie

Laisser un commentaire