La fibromyagie : une maladie génétique ?

Image paires de chromosomes humains

Une carte des paires de chromosomes humains. La paire 17 est individualisée dans un cercle.

On signale de plus en plus de formes familiales de fibromyalgie

L’objectif de cette étude (*) était de réaliser un balayage pangénomique de liaison pour identifier d »éventuels gènes de susceptibilité pour la fibromyalgie.

Les auteurs ont réalisé le typage génique de tous les membres de 116 familles provenant d’une cohorte d’étude: la « Fibromyalgia Family Study ». Ils ont ensuite réalisé une analyse de liaison pangénomique pour la fibromyalgie avec 341 marqueurs microsatellites selon la méthode de régression de Haseman-Elston.

L’étude suggère une très forte  composante génétique dans cette affection avec un risque ratio familial de 13.6 (IC 95% de 10.0 à 18.5), alors que l’on considère que la prévalence de l’affection dans la population générale est de 2 %.

Des éléments de liaison génomique ont été trouvés pour les marqueurs D17S2196  (Pe = 0,00030) et D17S1294 (Pe = 0,00035) dans la région chromosomique 17p11.2-q11.2

Conclusion

L’étude du génome des membres de familles qui comportent des sujets atteints de fibromyalgie montre qu’il existe une très forte composante génétique de l’affection avec aujourd’hui un chromosome montré du doigt : le chromosome 17. 

C’est un suspect mis en examen qui justifie l’ouverture d’études familiales complémentaires pour le rendre définitivement coupable.

* The Fibromyalgia Family Study: A Genome-Wide Linkage Scan Study  Lesley M. Arnold, Jinbo Fan, I. Jon Russell, Muhammad B. Yunus, Muhammad Asim Khan, Irving Kushner, Jane M. Olson and Sudha K. Iyengar Arthritis & Rheumatism Volume 65, Issue 4, pages 1122–1128, April 2013

Il est judicieux de recourir à Fibromyalgine pour un meilleur confort quotidien :Achat Fibromyalgine

Laisser un commentaire